Ce lundi matin : plusieurs villes bloquées


L’opération “villes mortes” a commencé. Alors que la motion de censure contre le gouvernement sera examinée cet après-midi, la mobilisation sociale se renforce. Des dizaines de blocages économiques ont lieu dans tout le pays. Parmi ces innombrables actions, on note :


Images de routes bloquées à Rennes, Lorient, Caen et Brest
  • Rennes : le périphérique bloqué dans les deux sens et en plusieurs endroits ce matin, la ville est paralysée. La police est intervenue, mais d’autres blocages se sont reformés.
  • Lorient : syndicalistes et Gilets Jaunes bloquent solidement la RN165. Les salarié-es de la Ville de Lorient bloquent avec du feu les entrées des services techniques. Les travailleur-ses du port lancent une opération “port mort”.
  • Caen : le périphérique bloqué, comme tous les matins depuis plusieurs jours. Les forces de l’ordre sont intervenues, mais les flux ont encore été sérieusement ralentis.
  • Brest : blocage d’un rond-point stratégique à l’entrée de la ville et sur le boulevard de l’Europe. Les service de ramassage des déchets bloqué.

Cette semaine, on arrête tout. Opération villes mortes.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.