Rendez-vous ce soir devant la préfecture de Nantes, et toutes les autres

À Sainte-Soline, samedi 25 mars, plus de 5000 grenades ont été tirées en 2h dont plusieurs centaines d’armes explosives contenant du C4. Des armes de guerre contre une manifestation de défense de l’eau. 200 blessé-es, dont 50 très gravement, et 2 personnes toujours dans le coma, entre la vie et la mort.

L’État a organisé un piège mortel pour briser le mouvement écologiste, et plus généralement terroriser le mouvement social en cours. Avec Sainte-Soline, les autorités ont délibérément préparé un exemple pour semer l’effroi.

En plus de passer en force sur tous les sujets, le clan Macron, minoritaire sur tous les plans, n’a plus qu’une arme : la répression la plus totale. Arrestations de masse, manifestations interdites, violences policières systématiques et généralisées. La semaine dernière, un cheminot syndicaliste et une AESH ont été mutilé-es par la police, et s’ajoutent à la longue liste des victime du pouvoir. Le régime a basculé dans une dictature de moins en moins cachée.

Ce jeudi soir, déferlons. Rendez-vous à 19h devant toutes les préfectures de France, dont Nantes. Face aux armes de la police, amenez de quoi vous protéger la tête, les yeux, le corps.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.