Nantes : blocage du périphérique deux jours d’affilée

➡️ Lundi 3 avril, dès 4h du matin, un barrage a été allumé sur la route au sud de Nantes, au niveau de la porte de Vertou, par les ouvriers de l’agroalimentaire : les usines BN, LU, Tipiak… Les syndicalistes voulaient ainsi ralentir l’activité économique de la zone industrielle. Pari réussi, ils ont même provoqué d’énormes bouchons jusqu’au pont de Cheviré.

➡️ Ce mardi 4 avril : nouvelle opération «ville morte» organisée à l’aube par la jeunesse. Le périphérique bloqué dans les deux sens au niveau de la porte de la Chapelle, au nord de Nantes. Énormes bouchons en cours. Et de deux !

➡️ De nombreux autres blocages ont lieu ce matin : incinérateur Arc en Ciel, à Coueron, centre de tri des déchets de l’Étier, centre de nettoiement de la métropole à Saint-Herblain, hangar de camions poubelles près des facs… D’autres actions sont prévues ces prochains jours. Le mouvement social ne lâche rien.

Organisons-nous pour bloquer le pays !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.