Ce gouvernement ne tient que par la terreur


Comment y faire face ?


Tout le monde le sait : Macron a perdu politiquement. Sa réforme des retraites est rejetée par 9 travailleurs sur 10 et par 7 français sur 10, tout le monde dénonce son passage en force par 49-3 en dehors de quelques chiens de garde, des millions de personnes manifestent depuis 3 mois…

Alors, comment Macron est-il encore en place ? Par la terreur. Un sondage réalisé par le Huffington Post révèle que 53% des français disent avoir «peur» de se rendre dans les défilés syndicaux et d’y être «victime de violence.» Nous vivons dans un pays où une personne sur deux ne va pas manifester par peur des violences d’État. Comment ne pas considérer le régime en place comme un régime autoritaire ?

Du reste, seulement 51% des Français disent avoir une bonne opinion de la police. Un niveau qui s’effondre, alors que la propagande en faveur de la police n’a jamais été aussi forte dans tous les médias, entre chantage à l’antiterrorisme, menace «d’ultra-gauche» et mensonges systématiques pour couvrir les violences d’État, reportages flatteurs quotidiens…

Seuls 17% des sondés expliquent ne pas craindre «du tout» pour leur sécurité en manif. Probablement les retraités macronistes qui ne manifestent jamais, ou les militants d’extrême droite, dont les actions bénéficient d’une grande bienveillance des autorités.

Le sondage explique aussi que le nombre de personnes qui disent soutenir le mouvement social continue à augmenter, alors même que le gouvernement pariait sur la «lassitude» et le «pourrissement» du mouvement. Macron veut donc gagner par la terreur. Nous avons tous entendu autour de nous des proches dire «je vous soutiens mais je n’ai pas envie de perdre un œil». Il est urgent de proposer des solutions aux millions de personnes qui soutiennent le mouvement mais ont peur :

➡️ Vous n’êtes pas obligé de défiler en tête de cortège, il y a des endroits plus calmes dans la manifestation, où vous vous sentirez peut être plus confortable.

➡️ Choisissez un rôle dans lequel vous êtes à l’aise. Pas forcément en première ligne face aux lignes de police, mais en venant jouer de la musique, faire des tags, assurer des soins, chanter ou juste marcher… C’est aussi important mais moins directement ciblé par la répression.

➡️ Protégez-vous, venez avec des proches. En étant préparé-e et entouré-e, on a moins peur.

➡️ Il y a beaucoup d’autres actions possibles en-dehors des manifestations. Par exemple les blocages économiques. Ils dérangent autant le pouvoir et sont moins exposés. Les actions de blocage de périphériques sont très efficaces par exemple…

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.