Blocages et actions partout


Quelques actions menées ces dernières 24 heures contre Macron et son monde :


Photographies d'un gigantesque feu sur une voie rapide et de syndicalistes construisant une voie ferrée en plein centre-ville.
  • L’entrée de la ville de Marseille bloquée ce vendredi matin par d’énormes barricades enflammées sur la route.
  • Saint-Nazaire : avant la manifestation de jeudi, une réunion de patrons organisée à la salle Alvéole 12 est envahie par surprise par les manifestant-es. C’est une réception avec petits fours et boissons organisée par une entreprise immobilière. Des syndicalistes et des personnes masquées se servent des verres et mangent le buffet, sous l’œil médusé des riches.
  • Rouen : opération ville morte ce vendredi. Blocages coordonnés sur 5 ronds points stratégiques autour de la ville.
  • Caen : plusieurs jours de blocage du périphérique de suite par les syndicalistes et les routiers.
  • Ce vendredi, la Première Ministre se rend secrètement dans un Super U de la région Centre, entourée de caméras, pour montrer qu’elle va sur le terrain. Elle est immédiatement huée par des clients qui chantent «49-3 on n’en veut pas» et «On est là !». Opération com’ ratée.
  • Au même moment, Macron se déplace dans la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Des centaines de policier surarmés évacuent toute l’île de la Cité pour éviter que le monarque ne rencontre quelqu’un. La CGT trouve la parade : une banderole est déployée sur un bateau mouche sur la Seine, qui passe au bord de la cathédrale. Peu après, un camion tourne dans le quartier avec une banderole «Macron démission» siglée CGT. Le chauffeur sera arrêté. Le gouvernement est cerné et isolé où qu’il aille.
  • À Saint-Selve, près de Bordeaux : opération péage gratuit sur l’autoroute A62. Syndicalistes, étudiant-es et autres militant-es lèvent les barrière pour faire passer les automobilistes.
  • Dans les Ardennes, des dizaines de manifestant-es bloquent la frontière entre la France et la Belgique au niveau de La Chapelle.
  • Perpignan : des cheminots construisent littéralement une ligne de chemin de fer, avec des rails, devant la préfecture !

Et ce n’est qu’un modeste aperçu des dizaines d’actions qui ont eu lieu ces dernières heures dans toute la France.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.