14 avril à Nantes : retour sur un soir de rage


Alors que la Cinquième République pourrissante auto-validait la casse des retraites depuis un Conseil Constitutionnel transformé en bunker, les rues de France s’enflammaient à nouveau.


À Nantes, des milliers de personnes, de nombreux feux, des tentatives d’envahir la préfecture, une lance à eau et des grenades explosives, des CRS repoussés, de la danse près d’une barricade enflammée, les manèges de la fête foraine dans les gaz, beaucoup d’improvisation, et un joyeux bordel jusqu’à 23h passée.

Retour en images sur cette nouvelle soirée de révolte.


Photos : Estelle Ruiz, James C.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.