Nantes : les blocus lycéens continuent

Jeudi, le lycée les Bourdonnières a été bloqué malgré la pression policière. L’établissement a été intégralement bloqué, mais aussi la route devant bloquée par une barricade enflammée et un bus a été tagué, des caméras de surveillance mises hors service.

Le lendemain vendredi c’est le lycée Guist’hau dans le centre-ville de Nantes qui était bloqué à son tour. Et les lycéen-nes ne désarment pas. La Coordination Lycéenne Autonome Nantaise ne compte pas attendre la prochaine date syndicale dans un mois.

Il faut dire la jeunesse a toutes les raisons de se révolter. Précarité générale, effondrement écologique, SNU, casse de l’accès à la fac, réforme des lycées professionnels… Il n’y a pas d’horizon possible sans révolte. Les lycéen-nes sont plus motivé-es que jamais.

Pour suivre les actus lycéennes : https://www.instagram.com/clan.nantes/

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.