Le gouvernement n’est rien d’autre que le gendarme du Capital


“Le gouvernement n’est rien d’autre que le gendarme du Capital, l’épouvantable flic qui garde les coffres forts des vautours des banques, du commerce et de l’industrie. Pour le Capital il a du respect et lui est entièrement soumis ; pour le peuple, il a les prisons, les casernes et le gibet.”
Ricardo Flores Magón, 1911


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.