Répression de l’antifascisme : communiqué à faire circuler


Un communiqué circule depuis hier sur l’arrestation de militant-es italien-nes par la police politique de Darmanin :


Des antifascistes venu-es de nombreux pays posent devant la ville de Paris

“Ce [mardi 6 juin] à 11h, cinq camarades italien.ne.s venu e.s à Paris pour le week-end en hommage à Clément Méric ont été interpelle.é.s et ménott.é.s dans une pharmacie à Aubervilliers. Ensuite ils/elles ont été amené.e.s au 22 rue de l’Aubrac dans un poste de police. Un parmi eux/elles vient d’être transféré au Centre de Rétention Administrative de Vincennes.

Tous les trois maintenant se trouvent dans des CRA (Vincennes et Mesnil-Amelot). Alors qu’ils/elles ont des billets pour rentrer demain [mercredi 7 juin] en Italie. Ils et elles n’ont commis aucun acte pouvant justifier une telle procédure. Cela fait suite au durcissement répressif auquel on a pu assister tout au long de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Cela est en train de remettre encore plus en question le droit de manifester en France et de circuler au sein de l’Union Européenne, en montrant une fois de plus les convergences profondes et toujours plus explicites entre le gouvernement de Macron et les gouvernements d’extrême droite. Comme l’atteste d’ailleurs le tweet de Darmanin.”


Via World Riots sur Facebook

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Répression de l’antifascisme : communiqué à faire circuler »

  1. Les gouvernements sont au service de l’économie mafieuse des multinationales et des banques. Pendant les manifestations il ont blessés , arrêtés , mutilés, en arrachant des mains et des doigts. A Sainte Soline ces criminels ont fait une boucherie. Cette mafia pille les Etats, s’accapare le pouvoir et l’argent et laisse aux peuples la misère, la mort et au minimum la merde. Ces nuisible sont en train de faire partir la planète dans les flammes et j’espère juste les voir cramer avant que tout soit fini. Nous devons nous assurer que les gouvernements, les multinationales, les banques et le 1% des plus riches, des plus nuisibles et des plus parasites ne s’en tirerons pas.

Les commentaires sont fermés.