Nouvelle vague d’arrestations et dissolution des Soulèvements de la Terre : mobilisation générale


Face à l’offensive massive du gouvernement contre le mouvement écologiste : rassemblement ce mercredi à 18h à la préfecture de Nantes


Perquisitions, 18 personnes placées garde à vue, probablement pour 96h, transferts au siège des services spéciaux près de Paris : le gouvernement mène une offensive massive contre les militant•es écologistes qui ont mené des actions de désobéissance civile et de désarmement ces derniers mois.

Alors que les industries, l’agro-business, soutenues par l’État menacent nos conditions de vie et font craindre à la population un avenir de plus en plus sombre, le gouvernement a choisi de nous traiter, nous, en terroristes.

Des dizaines de policiers appuyés par un hélicoptère ont investi la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ce mardi, mais aussi Nantes, Marseille, Tours, Bure… des camarades ont été perquisitionnés et arrêtés ce matin par la Sous direction anti-terroriste (SDAT), deux semaines après une première vague d’arrestations.

L’intensification des intimidations arrive au moment où le gouvernement rêve de dissoudre les Soulèvements de la terre. Ce matin, pendant les opérations de police, Olivier Veran a choisi le plateau de CNEWs pour confirmer la dissolution «dans les plus brefs délais» de l’association. Probablement demain mercredi en Conseil des Ministres.

Malgré leurs tentatives et leur agitation, qu’espèrent-ils obtenir ? Partout la terre se soulève. Partout nous nous soulevons et nous continuerons de le faire. Parce que nous n’avons pas le choix, nous ne nous arrêterons plus. Le mouvement pour les terres vivra tant qu’il le faudra. On ne dissout pas un soulèvement.

En soutien aux personnes arrêtées, contre la dissolution et la répression, rassemblons-nous toutes et tous demain à 18h à la Préfecture !


À l’appel de @soulevements.nantes

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Nouvelle vague d’arrestations et dissolution des Soulèvements de la Terre : mobilisation générale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *