Nantes : pour les Soulèvements et contre les violences policières

Ce mercredi 28 juin au soir, à Nantes. 200 personnes sont parties en manifestation spontanée devant le commissariat central en hommage à Nahel. Puis 1200 personnes Place Royale, contre les dissolutions et pour soutenir les Soulèvements de la Terre.

Les deux marches ont fusionné contre l’autoritarisme du régime. Le cortège a arpenté les rues de l’hyper-centre et a fait résonner ses slogans dans les rues les plus bourgeoises. Pour une fois, la police est restée discrète, permettant une manifestation sans encombres. Les pancartes et les chants contre les violences d’État se mêlaient aux revendications écologistes.

La dispersion a eu lieu Place du Bouffay, avec une nouvelle réjouissante : les gardes à vue des camarades convoqués ce matin suite à la mobilisation de Sainte-Soline étaient levées. Rendez-vous vendredi soir à Nantes, pour crier notre colère suite à l’assassinat de Nahel à Nanterre et contre le racisme et les crimes policiers.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *