Le tueur de Nahel avait été décoré


Le policier qui a exécuté Nahel à Nanterre mardi avait été décoré par l’ancien préfet de police, Didier Lallement, de deux médailles pour des «actes de courage et de dévouement».


Capture d'écran de l'instant où un motard de la police tire à bout portant sur Nahel

C’est ce que nous apprend un article élogieux du Figaro sur le policier tireur, décrivant un agent «modèle». Selon le journal, «cet ancien militaire a reçu huit lettres de félicitations et une médaille de la sécurité intérieure», ainsi que deux décorations de Didier Lallement, pour le récompenser d’avoir, entre autres, réprimé les Gilets Jaunes.

Après ce grand soulèvement, des dizaines de policiers avaient été médaillés par les autorités. Une récompense pour les policiers ayant écrasé avec zèle ce soulèvement populaire pour la justice sociale, en causant des centaines de mutilations et de blessures grave, des milliers d’arrestation et la mot de Zineb Redouane à Marseille.

Le Figaro continue, la bave aux lèvres, en citant des agents qui décrivent le tireur comme «irréprochable» et «très professionnel». Comme toujours, la police est fait corps.

L’article du Figaro reste intéressant : il prouve que le meurtre de Nahel n’a rien d’une «bavure» ou d’un acte isolé commis par un policier «mal formé» : tous les collègues de ce tireur mis en examen pour homicide volontaire le soutiennent. Personne au sein de la police n’a dénoncé ses actes. Il a été récompensé, promu, c’est un rouage comme un autre du maintien de l’ordre capitaliste et raciste.


L’exécution d’un jeune de Nanterre est le produit d’années de militarisation et d’impunité policière, de violences quotidiennes, de multiplication des tirs à balles réelles.


Pour rappel, d’autres policiers du même pédigrée avaient aussi été décorés suite au mouvement des Gilets Jaunes :

  • G. Chassaing, qui a chargé la fête de la musique à Nantes, provoquant la mort de Steve
  • B. Félix, commandant des CRS le jour de la mort de Zineb Redouane
  • D. Caffin, qui a tabassé des Gilets Jaunes dans un fast food
  • R. Souchi, qui a lancé la charge qui a écrasé Geneviève Legay

Commissaires, commandants, officiers particulièrement violents, nombreux comme lui à avoir reçu une décoration exceptionnelle.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.