TF1 déroule le tapis rouge à Sarkozy

Capture de l'interview de Sarkozy sur TF1

En mai, Nicolas Sarkozy était condamné par la Cour d’appel de Paris à trois ans de prison, dont un an ferme, et à la privation de ses droits civiques. C’est la première fois qu’un ancien président est reconnu coupable en appel. Il a fallu 10 ans d’instruction, des tonnes de procédures contradictoires, d’investigations, de confrontations. Sarkozy, lui-même avocat, ex-président et riche, était entouré des meilleurs avocats. Pourtant, l’ensemble des chiens de garde médiatiques avaient alors crié au procès expéditif.

Le 23 août, le président mafieux était carrément reçu en Prime Time sur le plateau de TF1. Tranquille. Pas une seule question gênante. Un tapis rouge qui en dit long sur l’état de putréfaction des médias et de la classe politique.
Dans cette interview lunaire, Sarkozy est apparu très bronzé, luisant, fier de lui. Et il a déroulé un discours sidérant :

➡️ À propos du Journal du Dimanche, racheté par Bolloré : «Est-ce qu’on n’a pas le droit d’avoir un journal engagé en centre droit ? En France tout le monde n’est pas de gauche. Je suis pour le pluralisme». Le nouveau directeur, Geoffroy Lejeune vient du journal d’extrême droite Valeurs actuelles condamné pour racisme. Depuis son arrivée, des anciens de Minutes ou National Hebdo, des feuilles de chou littéralement fascistes, sont recrutés au JDD. Sarkozy classe l’extrême droite la plus radicale au «centre». Et pourquoi pas Valls d’ultra-gauche ou Zemmour social-démocrate ?

➡️ À propos de Bolloré : «Je déplore les procès en sorcellerie pour le nouveau propriétaire du groupe Lagardère pour qui j’ai de l’affection, qui fait l’honneur de l’économie française». Un heritier devenu milliardaire grâce au pillage de l’Afrique. Entre mafieux, on s’apprécie.

➡️ À propos de Gérald Darmanin : «c’est quelqu’un que j’aime beaucoup». Il salive déjà de voir son poulain candidat en 2027.

À propos de Le Pen : c’est «insupportable de reprocher au Rassemblement National de ne pas être dans le cadre de la République». «Je n’aime pas ce procès systématique de l’extrême droite qui me semble injuste et insultant».

L’arc républicain, c’est l’alliance mafieuse de Bolloré, Macron et Le Pen. Tirez la chasse : éteignez vos télés.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « TF1 déroule le tapis rouge à Sarkozy »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *