La justice administrative annule l’autorisation de 15 mégabassines


Les mégabassines jugées «inadaptées» au changement climatique


Alors que les sécheresses se multiplient et que les luttes pour les ressources en eau se renforcent, les préfectures autorisent de nombreux projets de mégabassines. Ce mardi 3 octobre, le tribunal administratif de Poitiers vient de casser deux arrêtés préfectoraux favorables à quinze de ces retenues d’eau en Nouvelle-Aquitaine.

Le jugement pointe l’inadaptation des mégabassines aux effets du changement climatique. Les réserves annulées auraient eu une capacité totale d’environ 3 millions de mètres cubes, une taille jugée «surdimensionnée» au regard de ce que l’environnement «est capable de fournir». La décision dénonce les «inexactitudes, omissions et insuffisances» dans l’étude d’impact environnemental des projets, qui ont eu «pour effet de nuire à l’information complète de la population». Le tribunal considère enfin que les mégabassines ne sont pas associées «à de réelles mesures d’économie d’eau» et que la préfecture a commis «une erreur manifeste d’appréciation dans la mise en œuvre du principe de gestion équilibrée et durable de la ressource».

En d’autres termes, ce jugement confirme ce que hurlent les mobilisations écologistes depuis des mois. Mobilisations qui sont interdites et violemment réprimées par les autorités avec des moyens militaires. Pour protéger un trou dans la terre à Sainte-Soline le 25 mars, des milliers de gendarmes avaient tiré des milliers de grenades sur les opposant-es, mutilant des dizaines de personnes et plongeant deux manifestants dans le coma. Puis le gouvernement lançait une procédure de dissolution contre les Soulèvements de la Terre.

Fin août, alors qu’un convoi de l’eau traversait le pays, les autorités lançaient la construction d’une nouvelle mégabassine dans les Deux-Sèvres, à Priaires. Sans les mobilisations, les recours et les contre-expertises, jamais une telle décision de justice n’aurait été rendue.

L’État français soutient de toutes ses forces des projets écocidaires pour faire plaisir à une poignée d’agro-industriels. Et il mutile et enferme celles et ceux qui défendent un bien commun menacé.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « La justice administrative annule l’autorisation de 15 mégabassines »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *