Paroles de tortionnaires


Dans les médias français, on entend toute la journée qu’il n’y a pas de génocide à Gaza, que l’armée israélienne est «la plus morale du monde» et autres mensonges titanesques. Le génocide en cours, ce sont les dirigeants israéliens qui en parlent le mieux :


«Le nord de Gaza est plus beau que jamais. Tout faire exploser et tout aplatir est un régal pour les yeux. Nous allons distribuer des parcelles à tous ceux qui se sont battus pour Gaza, et aux expulsés de Gush Katif».
Le ministre israélien du Patrimoine, Amichai Eliyahu, sur Facebook.


«Nous visons à créer les conditions pour que la vie à Gaza devienne insoutenable». «Gaza deviendra un endroit où aucun être humain ne peut exister. Nous menons une guerre existentielle». «Il n’y a rien à craindre de la pression internationale».
Giora Eiland, général israélien.


«Il n’y a pas de population à Gaza, il y a 2,5 millions de terroristes. Il est inutile de leur envoyer des missiles d’avertissement».
Eliyahu Yossian, un ancien officier militaire et formateur israélien à la télévision.


Ce discours génocidaire, mis actuellement en application concrète, n’est malheureusement pas nouveau.

Dès 1969, la Première ministre israélienne Golda Meir déclarait «Il n’y a jamais rien eu de tel [la colonisation], puisque les Palestiniens n’ont jamais existé» !


Le 1er avril 1988, Yitzhak Shamir, Premier ministre israélien, disait : «Les Palestiniens seront écrasés comme des sauterelles… leurs têtes éclatées contre les rochers et les murs».


Que personne ne dise qu’il ne savait pas


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Paroles de tortionnaires »

  1. Je cherchait une image pour illuster un poste sur facebook concernant Amihai Eliyahu. je l’ai trouvé sur votre site. merci pour vs efforts et votre intégrité!
    merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *