Nantes contre les dissolutions


Un graffiti a été réalisé à Nantes, en soutien au Groupe Antifasciste Lyon et Environs.


En 1936, la loi sur les dissolutions visait les ligues fascistes et les groupes de combat.

Par une opération d’inversion qui est la spécialité du gouvernement actuel, des procédures de dissolution viennent d’être validées par la justice : le Groupe Antifasciste Lyon et Environs est officiellement démantelé, de même que la Coordination contre le racisme et l’islamophobie.

Alors que le fascisme n’a jamais été aussi puissant et que ses discours n’ont jamais été aussi présents depuis la Libération, Darmanin frappe les groupes qui s’y opposent. La GALE devient le premier groupe de résistance au fascisme dissout en France. C’est un tapis rouge qui est déroulé pour attaquer de nombreux collectifs de lutte.

Solidarité avec la GALE et tous les groupes et associations frappées par l’autoritarisme !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *