«Bougnoules, rentrez chez vous» : tentative d’égorgement raciste près de Paris


Il s’appelle Mourad, il a 29 ans et travaille en tant que jardinier à Villecresnes dans le Val-de-Marne.
Le 17 novembre, alors qu’il ramasse des branches d’arbre coupées devant le domicile d’une cliente qui a sollicité ses services, Mourad est attaqué au cutter par un septuagénaire.


Selon l’enquête de Street Press, un homme d’environ 70 ans est sorti de se voiture et a crié: «Oh ! C’est chez moi les bourricots», avant de hurler : «Les bougnoules, je suis chez moi !» ou encore «Rentrez chez vous !»

Mourad a filmé l’intégralité de la scène, et une caméra de surveillance sur le domicile où a eu lieu l’agression confirme les faits. Mourad explique qu’il a vu son assaillant aller chercher un cutter dans sa voiture et s’approcher de lui avec «un regard vide et déterminé. Là, j’ai commencé un peu à flipper».

Il raconte : «Il s’avance, me montre le sol, j’ai cru qu’il me demandait de regarder un truc, je baisse la tête et là le coup part». Mourad est atteint à la gorge. La lame ouvre une large plaie cervicale de 15 centimètres. C’est une tentative d’égorgement raciste en pleine rue.

L’habitante qui avait sollicité les jardinier, Rajaa, appelle les secours et se rend au commissariat pour déposer plainte. Elle estime avoir été «mal reçue» écrit Street Press : «Face aux policiers, elle insiste sur le caractère raciste des faits. Un fonctionnaire lui aurait affirmé que «ce n’était pas la peine» de porter plainte. «Ils ont levé les yeux en l’air, comme si j’en faisais trop.» Rajaa n’a finalement pas la force d’insister et se promet d’y retourner un autre jour».

Finalement interpellé, l’égorgeur raciste doit comparaître ce lundi 20 novembre pour «violence volontaire avec armes». Une qualification ridicule : il s’assit d’une tentative d’assassinat aggravée par le motif raciste. Ces faits, incontestables, relèvent normalement de la cour d’Assise.

Voilà le résultat des discours islamophobes omniprésents dans les médias. Voilà le résultat des politiques d’extrême droite du gouvernement et de la stigmatisation permanente des musulmans. Voilà le résultat de l’impunité totale des actes racistes en France.

Cette affaire, atroce, ne fera sans doute par la Une de Cnews ni de BFM, qui préfèrent diffamer des rappeurs comme Médine, la France Insoumise ou les manifestants anticapitalistes ou pro-Palestine. Qui pourtant n’égorgent pas les gens dans la rue.

Face à l’accélération de la violence d’extrême droite et l’aggravation du climat fasciste en France, l’autodéfense devient une nécessité vitale.


Retrouvez l’enquête complète de Street Press ici : https://www.streetpress.com/sujet/1700480934-tentative-egorgement-islamophobe-racisme-temoignage

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

5 réflexions au sujet de « «Bougnoules, rentrez chez vous» : tentative d’égorgement raciste près de Paris »

  1. Espérons que braun Pivet et Larcher décideront d’organiser une marche du dimanche contre l’islamophobie et les actes racistes qui se cachent derrière.

  2. Et voilà ,même la police et la justice françaises sont racistes et xénophobes.Si c’était un juif , le traitement de l’affaire aurait été tout autre. La France des pseudo droits de l’homme….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *