Action en cours : blocage d’une plateforme Leclerc près de Nantes


C’est un point hautement stratégique près de Nantes : la centrale d’achat Leclerc, la SCA Ouest – Société Coopérative d’Approvisionnement de l’Ouest. Cette plate-forme fournit les 49 magasins et 72 drives Leclerc de Sud Bretagne et des Pays de la Loire.


C’est l’endroit vers lequel regarde chaque lutte sociale : elle avait été brièvement bloquée au printemps dernier pendant la lutte pour défendre les retraites ou pendant les Gilets Jaunes. Mais jamais assez longtemps pour peser sur le rapport de force.

Située à Saint-Étienne-de-Montluc, elle est bloquée depuis lundi 29 janvier, 21h par les agriculteurs. Si cette action s’inscrit dans la durée, ce sera la pénurie dans de nombreuses grandes surfaces de l’ouest de la France. Cette fois-ci, c’est peut-être la bonne, et la cible est juste : la grande distribution qui étrangle les agriculteurs et qui arnaque les consommateurs.

L’opération est menée par la Confédération Paysanne 44, le GAB44, la Civam44 et des indépendants avec 200 paysans et 50 tracteurs. Aucun camion de livraison n’a pu partir ce mardi matin.

«Cette opération n’aura d’impact que si des produits comment à manquer dans les rayons. On a des fermes à faire tourner mais vu la détermination, on peut tenir longtemps» prévient la Confédération Paysanne, qui exige notamment un meilleur revenu paysan.


N’hésitez pas à aller les soutenir, c’est le long de la route de Cordemais, à Saint-Étienne-de-Montluc, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Nantes.


Ajout : L’appel à soutien des paysans et paysannes qui bloquent le site est à retrouver ici

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Action en cours : blocage d’une plateforme Leclerc près de Nantes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *