Des soldats israéliens se déguisent pour assassiner des palestiniens hospitalisés


Attention, images sensibles


On croirait des docteurs en blouses, des patients poussant des fauteuils roulants ou portant des couffins. Il s’agit en fait d’une unité spéciale de l’armée israélienne qui, se faisant passer pour des palestiniens, s’est infiltrée le 30 janvier dans un hôpital de Cisjordanie : l’établissement Ibn Sina situé à Jénine.

Une fois dans l’hôpital, ils ont sorti des armes de guerre équipées de silencieux et assassiné de sang froid trois hommes soignés dans l’hôpital : Mohamed Jalamneh et les frères Basir et Mohammed Ghizawi. Vous vous rappelez quand Israël accusait les palestiniens de «cacher des armes» dans les hôpitaux de Gaza pour justifier ses bombardements ? Cela n’a jamais été démontré. En revanche, les forces israéliennes n’hésitent pas à mener des raids lourdement armés dans des lieux de soin, au milieu des patients, contre des individus incapables de se défendre et recevant des soins.

L’armée israélienne présente les hommes tués comme des «terroristes». Mais le directeur de l’établissement explique que «l’opération a eu lieu dans le service de rééducation du troisième étage, où Bassel Ghazawi était soigné depuis le 25 octobre» précisant que l’homme ne pouvait «plus bouger du tout».

Israël a créé des unités dont la spécialité est de combattre déguisées en civil, comme «l’unité Duvdevan». L’objectif est d’aller commettre des exécutions extra-judiciaire en zone palestinienne sans être repérés.

Non seulement ces pratiques – le fait d’exécuter des blessés qui ne peuvent plus bouger, par surprise – sont bien peu courageuses, mais elles violent le droit. Quand bien même les trois palestiniens tués seraient des «combattants», il est formellement interdit de tuer de sang froid un ennemi blessé. En principe, une armée devrait même le soigner et le faire prisonnier. Cette action est donc un crime de guerre caractérisé.

Pourtant, les soutiens d’Israël félicitent cette actions commando, et font même le parallèle avec la série israélienne Fauda, qui glorifie les soldats de Tsahal. Encore une fois, l’État colonial bénéficie d’une impunité totale.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Des soldats israéliens se déguisent pour assassiner des palestiniens hospitalisés »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *