27 Mai : Paris se soulève pour la Palestine


Lundi 27 mai, spontanément, des milliers de personnes ont pris les rues de Paris et d’autres villes pour crier leur colère contre le génocide en cours à Gaza, au lendemain de bombardements atroces sur des tentes de réfugiés à Rafah.


Comme toujours, l’État français a déployé un dispositif policier provoquant et massif, destiné à empêcher toute manifestation. Mais ce lundi à Paris, plus de 10.000 personnes sont parties en défilé dans les beaux quartiers, avec une immense énergie, se scindant en plusieurs cortèges, continuant malgré le déluge de gaz lacrymogène et les violences policières. L’ambassade des USA a été approchée, un Mc Donalds pris pour cible, des drapeaux palestiniens hissés en haut d’immeubles…

À 23h, le défilé continuait, toujours pourchassé par une police qui n’arrivait pas à assécher l’énergie débordante de cette soirée.

Ce n’est que le début : malgré son contrôle des médias, la clique du «soutien inconditionnel» au fascisme génocidaire israélien est plus minoritaire que jamais. Et ce qui se passe à Gaza est le symbole criant d’un pouvoir colonial qui opprime et tue, de la Kanaky jusqu’aux quartiers populaire et dans les luttes. Un pouvoir impérial qui n’a même plus l’apparence de la légitimité et ne tient que par la répression.


Le sang versé à Gaza avec le soutien des puissances occidentales, et en particulier celui de la France, est une tâche indélébile dans l’histoire : partout, un vaste mouvement anti-colonialiste se lève, s’organise, et n’est pas près de s’arrêter.


Images : Adcazz, CLPress, Luc Auffret, Enzo Rabouy, Révolution permanente, CA

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « 27 Mai : Paris se soulève pour la Palestine »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *