Du fric pour la police

Alors que les dirigeants matraquent les peuples de politiques d’austérité, que l’on prétend qu’il n’y a plus d’argent, ni pour l’éducation, ni pour la santé, des attentats opportuns permettent au Parti Socialiste de débloquer comme par magie près d’un milliard d’euros de fournitures pour la police.

Ces moyens colossaux pour augmenter l’armement de la police : matraques, grenades, armes à feu et autres flashballs serviront évidemment contre les manifestants, les quartiers populaires et tous ceux qui résistent.

Merci Charlie !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don