Des nouvelles de France sous État d’urgence


L’histoire s’accélère. Depuis les attentats, il ne se passe pas une journée sans que la France fasse des bonds prodigieux vers une dictature policière. Passage en revue :


Climat

Nos gouvernants profitent des attentats pour faire interdire les manifestations prévues à l’occasion de la COP21. Des centaines de milliers de personnes du monde entier devaient venir à Paris contester la mascarade de ce sommet sur le climat, sponsorisé par les pires multinationales du monde et ce gouvernement qui tue et mutile les manifestants écolos. Les «manifestations sur la voie publiques» sont suspendues donc. Chape de plomb. Tout bénèf’.
Pour rappel, le saccage de la planète est aussi une forme de terrorisme,plus meurtrier encore que le djihadisme.

http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/11/18/le-gouvernement-annule-les-manifestation-sur-le-climat-du-29-novembre-et-du-12-decembre_4812854_4527432.html

Gâchette facile

Un policier ouvre le feu en plein Paris. Par temps d’État d’Urgence, la police est sur les dents. Après avoir coursé un fuyard, un policier lui a tiré dessus dans un hall d’immeuble, en plein Paris. Faites attention à vous.

http://www.20minutes.fr/societe/1732655-20151117-paris-rue-saint-honore-policier-ouvre-feu-apres-refus-obtemperer?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

Des flics armés partout, tout le temps

Cazeneuve veut autoriser tous les flics de France à porter une arme en permanence. Des dizaines de milliers de fonctionnaires pourront donc se promener en permanence avec une arme à feu, au supermarché, en soirée ou dans la rue. Démultipliant inévitablement les risques d’erreurs.

Pour rappel, en 2008, un policier ivre avait tiré sur des jeunes dans le Xe arrondissement, en dehors de ses heures de service…

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/19/m-cazeneuve-autorise-les-policiers-a-porter-une-arme-en-dehors-de-leur-service_4812973_3224.html

Course à l’armement

Le gouvernement veut armer les policiers municipaux. C’est une vieille revendication de l’extrême droite et des syndicats policiers les plus virulents : armer les policiers municipaux. Tout le monde s’est indigné quand le facho Robert Ménard a armé sa police à Bézier. Aujourd’hui, Hollande veut accéder à cette demande. L’objectif, aligner la puissance de feu des municipaux sur la police nationale.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/des-armes-pour-la-police-municipale-699707.html

Tensions communautaires

La police cherche-t-elle à faire exploser les tensions communautaires ? Portes défoncées, plafond arrachés, livres abimés… Une mosquée attaquée pour rien par la police à Aubervilliers. Dans un contexte de tensions maximales, la police n’a rien trouvé de mieux à faire que d’intervenir dans une mosquée avec une violence extrême, en banlieue parisienne. On voudrait mettre de l’huile sur le feu, on ne s’y prendrait pas autrement.

http://observers.france24.com/fr/20151118-photos-perquisition-mosquee-aubervilliers-attentats

Vers la fin de la liberté de la presse

Des députés socialistes proposent «d’habiliter les autorités administratives à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales».

Autrement dit, ils proposent, comme pendant la guerre d’Algérie, de pouvoir perquisitionner, censurer voire arrêter les journalistes (et les internautes…) qui déplaisent au gouvernement. C’est une proposition qui vient de la gauche !

http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/3225/CION_LOIS/CL41.asp

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.