Hier 23 janvier, à Calais

– Un témoignage qui précise le contexte de provocation d’extrême droite :

“Cette famille se trouvait dans une rue perpendiculaire à la manifestation. Elle est sortie de chez elle en insultant et en agressant à tout va les manifestants et migrants. Quand ceux-ci sont allé leur demander de ne pas réagir comme cela et de rentrer chez eux, c’est à ce moment que l’arme a été sortie.”

– Le guignol au fusil identifié comme militant néo-nazi : https://luttennord.wordpress.com/2016/01/24/calais-un-neo-nazi-menace-avec-son-fusil-les-participants-a-une-manifestation-pour-louverture-des-frontieres/

– Un autre récit :

“Lorsque le cortège arrive au coin d’une petite rue pavillonnaire, deux hommes sortent de leur jardin pour invectiver et provoquer les réfugiés. Un groupe s’approche alors de la maison. Les deux hommes continuent les insultes et les doigts d’honneur. Va alors commencer une partie de ping-pong d’insultes.

Almamy Kanouté, militant associatif de la banlieue parisienne va très vite intervenir pour tenter de calmer le père de famille en lui demandant de rentrer chez lui pour éviter que ça ne dégénère d’avantage. L’homme refuse, reste dehors. Sa femme le supplie de rentrer mais il préfère rester, et est visiblement prêt à en découdre. C’est à ce moment que le jeune, qui semble être son fils, rentre dans la maison et ressort quelques secondes plus tard armé d’un fusil et le dirige vers la foule puis en l’air.”

http://www.oureyeislife.com/?p=858

– Grillés : cette famille menaçante et armée milite activement dans l’extrême droit radicale calaisienne (photo prise lors d’une manif de PEGIDA en France) …

https://www.facebook.com/Nantes.Revoltee/photos/p.950837441619096/950837441619096/?type=3&theater

– Des migrants syriens dépouillés et gravement blessés par un groupe armée, dans le centre de Calais cette semaine :

http://www.rtl.be/info/monde/france/calais-des-refugies-roues-de-coups-par-des-hommes-masques-788720.aspx

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don