L’ennemi, c’est l’ultra-gauche


Vous aussi vous vous demandez pourquoi les médias multiplient les sujets anxiogènes sur “la menace d’ultra-gauche” ?


[Source : Canard Enchaîné du 8 novembre 2017]

Explications dans le dernier numéro du Canard Enchaîné qui nous révèle que, finalement, la campagne est lancée directement par le sommet de l’État. Certains journalistes, éternels paillassons du pouvoir, relaient tout simplement ce que leur dictent l’Élysée et la hiérarchie policière. Macron a décidé, pour asseoir son début de mandat, de frapper vite et fort en opérant la plus grande attaque sociale depuis la Libération. Et vue l’extrême faiblesse du mouvement syndical et de l’opposition en général, il faut fabriquer un ennemi : “l’ultra-gauche”.

Ainsi, les différents groupes et collectifs qui luttent pour plus d’égalité, de partage des richesses, contre le racisme et les oppression sont décrits par le pouvoir comme des “pré-terroristes”, et des “Antifas, Pro-palos, Black-Blocs, Anarcho-Autonomes” qui ont “le même fonctionnement que l’État Islamique”. Rassurant.

Prochain épisode : une grosse affaire médiatico-judiciaire montée de toute pièce contre des militants. Mise en scène et effets spéciaux fournis par le ministère de l’Intérieur.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.