La gendarmerie nous fait la guerre à coups de grenades


Ce n’est pas la reconstitution d’un film de guerre. C’est l’explosion d’une grenade GLI F4, lancée par la gendarmerie sur des civils (ici, des journalistes), dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes.


La grenade GLI F4 contient 25 grammes de matière explosive pure : du TNT. Elle produit une importante détonation, un effet de souffle, et projette des éclats qui s’enfoncent dans les chairs. La France est le seul pays d’Europe à utiliser ce type d’armes pour le maintien de l’ordre.

Jusqu’ici, tout va bien…

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.