Les manifestations de moins en moins violentes, la répression de plus en plus forte


Contrairement au mensonge répété inlassablement par les médias et la classe politique, non les manifestations ne sont pas “plus violentes” qu’avant. Bien au contraire.


Les mouvements contestataires actuels, y compris dans leurs formes “offensives”, sont de moins en moins violents comparés aux insurrections ouvrières du siècle passé ou aux émeutes étudiantes. En revanche, la répression, est, de plus en plus violente, la police de plus en plus armée, les techniques de maintien de l’ordre de plus en plus dangereuses.

Cette vérité, que nous hurlons dans le désert depuis des années, est à présent confirmée par des historiens dans un journal national. Merci pour leur travail.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don