Un gouvernement en guerre contre sa population


Attention : images particulièrement violentes


Depuis plus de trois semaines, le gouvernement français envoie des milliers de policiers surarmés violenter la population : femmes et hommes, adolescents ou retraités, à Paris comme dans le reste de la France. Bref : la police déteste tout le monde.

Des dizaines de milliers de grenades ont été tirées, des milliers d’opposants arrêtés, des centaines de personnes blessées, parfois de façon gravissime. Une vieille dame est morte à Marseille après avoir reçu une grenade en plein visage. Macron choisit d’installer un régime de terreur contre la révolte en cours.

Voici un aperçu révélateur mais malheureusement non exhaustif des violences subies par la population ces derniers jours.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don