Les lycéens nantais toujours plus déterminés !


Après la grosse manifestation de samedi, qui a rassemblé plus de 8000 personnes lors d’une après-midi sous haute tension, les lycéens de Nantes ont poursuivi la lutte ce lundi10 décembre, avec toujours plus de détermination.


Pas moins de 8 lycées de la ville étaient bloqués aujourd’hui. Plusieurs manifestations sauvages ont eu lieu aux quatre coins de la ville. Le lycée Jean Perrin de Rezé était particulièrement mobilisé. La police a tiré des grenades devant le lycée Mandela. À Camus, l’établissement a été fermé administrativement. Plusieurs feux ont été allumés en divers endroits.

Localement, le lycée de Pornic a aussi été bloqué. À Saumur, la sous préfecture du 49 a été aspergée de peinture jaune.

Le mouvement n’est pas prêt de s’essouffler, malgré l’État policier mis en place par ce gouvernement en roue libre.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.