Des fusils à pompe contre les Gilets Jaunes !


C’était à Montpellier le 12 janvier. L’État avait envoyé la Brigade Antigang (BRI) armée de fusils à pompe de marque Kel-Tec KSG contre les manifestants. Ces armes tirent des balles en caoutchouc de 12mm, qui peuvent tuer. Un nouvel exemple de la militarisation du maintien de l’ordre.
Il s’agit d’une étape supplémentaire dans la folle escalade de violence décidée par le Régime en place.


Un article de Médiapart à lire ici.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.