Acte XVIII – Ultimatum


Premiers retours à chaud, actualisé au cours de la journée


Pour cette journée du 16 mars, qui s’annonce historique, plusieurs de nos reporters sont à Paris. Premiers retours dans un fil qui sera mis à jour régulièrement.

  • 16H : Il y a plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans Paris. Les fringues et les bijoux tombent du ciel lors de pillages de magasins. 92 interpellations.
  • 13H45 : il y a eu de gros dégâts sur l’avenue et des affrontements au corps à corps avec les gendarmes. Une banque et des kiosques ont pris feu. Un groupe d’extrême droite cherchant des “antifas” a été repéré.
  • 13H : Castaner fait des discours agressifs à la télévision. En même temps, les Détachements d’Action Rapide font des percées dans le cortège et arrêtent des manifestants, repoussés sur l’avenue.
  • 12H45 : des voitures en feu. Des affrontements comparables à ceux du 1er décembre, point culminant du mouvement des Gilets Jaunes. Un commentaire de nos envoyés spéciaux : “c’est l’émeute totale”.
  • 12H30 : les Champs-Élysées jaunes de monde. Pillages de plusieurs boutiques de luxe. Le restaurant haut de gamme Le Fouquet’s détruit.
  • Beaucoup de monde dans les rues. À 12h, au moins 10.000 Gilets Jaunes sur les Champs Élysées, alors que la foule ne cesse d’augmenter et que d’autres manifestations sont annoncées cet après-midi. Les cortèges partis des différents points de Paris ont défilé sans difficulté et convergent vers le quartier de l’Élysée.
  • Les affrontements ont éclaté dès 10H30 sur les Champs Élysées. Des camions de gendarmes ont été pris pour cible et repoussés de l’avenue. Dépavage sur la Place de l’Étoile. Confrontation particulièrement musclée sous l’Arc de triomphe. Depuis midi, des barricades enflammées et des grandes enseignes sont prises pour cibles.
  • Au niveau du maintien de l’ordre : pour l’instant, ce sont les gendarmes mobiles qui sont à la manœuvre et contiennent les manifestants. Mais un effectif sans précédent de DAR – ces policiers en civil, extrêmement violents, qui mutilent et interpellent – est annoncé : 1500 agents. Ils pourraient entrer en action dans les heures qui viennent et attaquer les manifestant-es. Pour l’instant, une trentaine d’arrestations à déplorer. Restez en groupe, ayez un nom d’avocat en tête, soyez vigilants.

Le Fouquet’s, restaurant de luxe symbole du gouvernement Sarkozy, entièrement dévasté.
Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don