Gardes à vue pour une banderole !


Guet-apens policier contre des peintres


Oui, cette dangereuse personne en fauteuil roulant électrique a également été emmenée en garde à vue.

Cet après midi, un rendez-vous était donné à l’arrêt de tram Vincent Gâche pour confectionner des banderoles pour les prochaines manifestations des gilets jaunes.

Mais avant 16h, l’atelier créatif est rapidement interrompu : les forces de l’ordre en nombre encerclent la quinzaine de personnes présentes. Contrôles, photos, fichage de chacun et chacune. Tous ont été emmené en garde à vue. Pour des banderoles.

Ce n’est pas moins de trois voitures de la BAC, la brigade cynophile, la CDI et même la commissaire Nathalie Frêche qui ont fait le déplacement pour arrêter ces dangereux délinquants. Le lendemain de l’entrée en vigueur de la loi contre les droits des manifestants, soi disant “loi anti casseurs”.

Un rendez-vous circule pour aller dès maintenant devant Waldeck les soutenir et marquer notre indignation face à cette énième acte de répression !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.