Paris, Acte XXIII : Sauvagerie d’État


“Marqueurs chimiques” et arrestations de journalistes


Des milliers de policiers sont déployés aujourd’hui à Paris pour anéantir la mobilisation des Gilets Jaunes. Des dizaines de voltigeurs, policiers armés à motos, patrouillent. Des brigades de policiers en civil chargent sans cesse.

Plus de 17.000 contrôles préventifs sont annoncés par les autorités. Près de 200 arrestations.

Signe très inquiétant : plusieurs journalistes indépendants ont été ciblés et embarqués, notamment Alexis K. et Gaspard G de Taranis News. L’information est censurée.

Les canons à eau propulsent un liquide bleu sur la foule. Probablement les “marqueurs chimiques” annoncés par le gouvernement.

Une nasse est en cours sur la Place de la République, ponctuée par des charges d’une violence extrême.


Photos : LaMeute, Clément Lanot, Paul Vannier

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don