1er juin : Marche des Fiertés et défilé contre l’extrême droite


Les rues de Nantes étaient animées samedi 1er juin.


Sous un soleil de plomb, des milliers de personnes ont participé à la Marche des Fiertés LGBTQI. Un défilé festif et musical, mais aussi revendicatif : cette année, il s’agissait de commémorer les émeutes de Stonewall, qui avaient éclaté il y a 50 ans contre les violences policières à l’égard des populations homosexuelles. En tête de la marche : un cortège queer et décolonial affirmait une présence politique.

L’après-midi s’est prolongée par une manifestation contre l’extrême droite, qui monte dans toute l’Europe. Un défilé dynamique, qui a emprunté de nombreuses rues du centre-ville, suivi par la BAC. Cette petite manifestation était aussi l’occasion de rendre hommage à Clément Méric, tué il y a 6 ans par un groupe de néo-nazis.

À Paris, au même moment, une grande manifestation marchait pour ce jeune camarade antifasciste parti beaucoup trop tôt.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don