Paris : la police charge les “Gilets Noirs”


Un collectif baptisé « Gilets Noirs » réunit des travailleurs sans-papiers à Paris, pour réclamer la justice, la dignité et la fin des persécutions racistes. Les «Gilets Noirs» multiplient les actions pour se faire entendre ces dernières semaines.


Images : Thomas Clerget

Hier, vendredi 12 juillet, 1000 Gilets Noirs ont investi le Panthéon, un acte symbolique dans un lieu emblématique de Paris, pour être écouté.

Après être sortis dans le calme, sans aucune violence ni dégradations d’aucune sorte, ils se sont heurtés à un mur répressif. Enfermés dans une nasse policière, paniqués, ils ont subi une série de charges violentes, sans raison.

Un exilé à terre, et un policier hilare. Une autre illustration du Régime.

30 personnes ont été arrêtées. Les CRS ont fini par se retirer, laissant derrière eux des dizaines de manifestants blessés par les coups ou incommodés par les gaz, secourus par les pompiers.

Exploités, humiliés, réprimés : tous solidaires !

Une image de soutien aux Gilets Noirs depuis la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, où se tient le sommet “Transborder”
Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.