Nantes : un nouveau lieu d’accueil réquisitionné


Les associations lancent un appel à soutien


Depuis maintenant plusieurs années, un vaste mouvement de solidarité avec les exilés s’organise à Nantes. Plusieurs grands bâtiments vides ont été réquisitionnés pour héberger celles et ceux qui ont besoin d’un toit. Une cantine autogéré distribue des milliers de repas gratuitement… Face à ce mouvement, les autorités répondent généralement par la répression : expulsions à répétition et coups de pression.

Tout récemment, un gymnase en périphérie de Nantes où s’entassaient des centaines de personnes dans des conditions indignes a été fermé. Un nouveau bâtiment, un gymnase abandonné en centre-ville, vient d’être réquisitionné.

La vie s’organise. Après des semaines voire des mois passés dans la rue et le froid, une cinquantaine d’exilés, hommes, femmes, enfants, dorment enfin au chaud. Mais une menace d’expulsion plane déjà sur le lieu, et les occupants ont besoin de soutien matériel.


Voici les besoins diffusés par l’association L’Autre Cantine :

• couvertures, oreillers, draps
• produits d’entretien comme balais, éponges, lingettes
• produits d’hygiène : papier toilette, savons, shampooing, dentifrice… serviettes de toilette
• tapis, petites lampes, étagères, tables basses, tables de nuit
• paravents
• jeux et tapis enfants pour 2 à 5ans
• couches taille 4 et 5
• bouilloires, the, café, sucre
• vetements femme du 38 au 42
• vetements enfants du 2 au 5ans


Pour déposer à L’Autre Cantine Nantes :
Du mardi au dimanche de 13h à 18h
18 rue de cornulier, quartier gare sud


Pour déposer sur place : De 11h à 19h 1 rue Jeanne d’arc

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don