Horreur policière : «Un bicot ça nage pas»


«Un bicot comme ça, ça nage pas»
«Haha ça coule, tu aurais du lui accrocher un boulet au pied»
«On va te mettre dans le bus magique !»


À L’île-Saint-Denis très tôt ce matin, vers 1h43, un homme s’est jeté dans la Seine pour tenter de fuir la police. La réaction des agents ? Des moqueries racistes et blagues sur le fait qu’il aurait fallu lui mettre un boulet pour qu’il coule… Un sale goût d’octobre 1961.

La suite ? Des bruits de tabassage mélangés à des éclats de rire.


Vidéo reçue par le journaliste Taha Bouhafs (Là-bas si j’y suis) qui est allé ce dimanche recueillir le témoignage d’un des témoins de la scène.

Cet états d”esprit raciste est majoritaire au sein de la police et gendarmerie comme le montre tous les sondages ainsi que le tableau ci-dessous :


Police ou milice servant un intérêt privé ?


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.