Macron / Estrosi : à droite toute !

Le maire de Nice, Christian Estrosi, c’est :

  • En 1988, une manifestation colonialiste avec le Front National
  • La même année, un vote pour le rétablissement de la peine de mort
  • En 2012, un discours enflammé ponctué par le cri «vive l’Algérie française !» Il expliquera ensuite être contre le «devoir de repentance à l’égard de l’œuvre civilisatrice de la France» en Algérie.
  • En 2013, l’opposition au mariage homosexuel
  • En 2015 : «Il existe en France des cinquièmes colonnes de l’islamo-fascisme»
  • En 2016, Christian Estrosi nomme une anti-IVG et anti-mariage pour tous conseillère régionale à la Famille puis recule
  • Depuis 2012, un sécuritaire forcené, qui a mis des caméras de surveillance partout dans Nice, et arme la police municipale.
  • Des accusations de détournement de fond et de corruption.

Bref, Estrosi c’est la droite extrême, colonialiste, policière et capitaliste. En proposant de soutenir la réélection d’Emmanuel Macron en 2022, Estrosi confirme l’orientation politique de Macron : à droite. Très à droite. Et il révèle l’extrême faiblesse du Parti Les Républicain, doublé sur sa droite par Macron et obligé de courir derrière la famille Le Pen pour continuer à exister.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.