Régime autoritaire : arrestations préventives massives


Tout le monde le savait mais les autorités mentaient éhontément en niant les arrestations préventives. StreetPress révèle un document officiel de la préfecture qui généralise cette pratique digne d’un régime autoritaire.


En amont des manifestations de Gilets jaunes, les forces de l’ordre ont pratiqué de nombreuses arrestations préventives. Le gouvernement l’a toujours nié, mais des documents détaillent ces consignes (illégales).

Il s’agit de trois documents qui émanent de la préfecture de police de Paris. Sur deux pages, ils listent les consignes de l’institution aux forces de l’ordre pour l’encadrement des rassemblements de Gilets jaunes.

Les instructions visaient soi disant à «prévenir la venue sur Paris d’individus potentiellement violents». Dans les trois cas, il est demandé aux fonctionnaires de procéder à des arrestations préventives, ce qui est illégal.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don