🔗COVID : INCOMPÉTENCE ABSOLUE OU CHANGEMENT DE RÉGIME ?


Derrière la « lutte contre la pandĂ©mie », l’expĂ©rimentation d’un RĂ©gime d’exception permanent


➡️ Nous sommes reconfinĂ©s depuis une semaine sans l’ĂŞtre vraiment : des millions d’Ă©lèves, de travailleurs, de parents d’Ă©coliers sont obligĂ©s de sortir tous les jours, se serrent dans les transports, s’entassent dans les classes, se massent dans les bureaux ou les usines. Nous sommes collectivement privĂ©s de nos droits politiques, sociaux, associatifs, sportifs et de loisirs au prĂ©texte de la pandĂ©mie, mais le nombre de cas de Covid explose. Les hĂ´pitaux sont saturĂ©s partout. La France bat mĂŞme les records de contamination et de morts en Europe et les courbes s’envolent. Et pendant que l’ignoble ministre de l’Ă©ducation continue Ă  mĂ©priser la santĂ© des enseignants en niant les contaminations dans les Ă©coles, le directeur de la SantĂ© lui mĂŞme estime que le reconfinement ne sert Ă  rien tant que les Ă©coles restent ouvertes.

➡️ Alors des questions se posent : quel est le but de ce gouvernement ? Est-il si incompĂ©tent, si mauvais, si absurde ? Pourquoi impose-t-il une forme de dictature lĂ©gale et temporaire si cela n’a mĂŞme pas d’effet sur la propagation du Covid ? Le pouvoir cherche-t-il rĂ©ellement Ă  endiguer l’Ă©pidĂ©mie ? Pour le moment, les autoritĂ©s en France n’ont pas pris de mesures en ce sens. Elles n’ont pas donnĂ© de moyens d’urgence aux hĂ´pitaux, pas vidĂ© la plupart des lieux de travail, pas aidĂ© les plus fragiles. Elles ont mĂŞme fait l’inverse ! Supprimer les libertĂ©s individuelles et collectives tout en obligeant la population Ă  continuer Ă  travailler n’est pas une stratĂ©gie de protection, c’est la mise en place d’un rĂ©gime autoritaire. Le gouvernement le sait. Les scientifiques le savent. Tout le monde le sait.

➡️ En rĂ©alitĂ©, ce qui se dĂ©roule ressemble Ă  l’expĂ©rimentation d’une nouvelle forme de gouvernementalitĂ©. Un nouveau RĂ©gime biopolitique qui prend forme sous nos yeux. La menace sanitaire s’inscrit dans le temps long, elle terrifie tout le monde, et permet d’imposer des mesures de contrĂ´le, de surveillance et de rĂ©pression inĂ©dites. D’ailleurs, la loi la plus liberticide depuis des dĂ©cennies – la fameuse « Loi de sĂ©curitĂ© globale » qui interdit de filmer la police et autorise la reconnaissance faciale des opposants – va ĂŞtre votĂ©e sous confinement, sans le moindre contre-pouvoir possible. Des adolescents sont gazĂ©s et arrĂŞtĂ©s dès qu’ils prennent la parole. Dans les prochaines annĂ©es, il y a fort Ă  parier que d’autres crises sanitaires viendront, d’autres dĂ©sastres Ă©cologiques, d’autres menaces terroristes, qui justifieront Ă  nouveau l’instauration, pour notre bien, de ce rĂ©gime de confinement.

Finalement, le gouvernement Macron n’est peut-ĂŞtre pas si irrationnel ou incompĂ©tent : il prĂ©figure simplement le rĂ©gime d’exception permanent que nous allons subir frĂ©quemment dans les temps Ă  venir si nous y consentons.


A lire sur le site, notre analyse de la loi “de sĂ©curitĂ© globales” :