đźš« (NE DITES PAS QUE) DARMANIN EST UN VIOLEUR (ET QUE) LALLEMENT EST UN FASCISTE

S’il y a bien un Ă©lĂ©ment qui caractĂ©rise le pouvoir en place, c’est sa facultĂ© Ă  dĂ©truire le sens des mots, Ă  exercer le dĂ©ni, et Ă  interdire toute opinion critique. C’Ă©tait le cas sur les « violences policières » qui, selon le gouvernement, n’existent pas. A tel point qu’il sera bientĂ´t interdit de filmer ces violences qui n’existent pas ! Deux condamnations tĂ©moignent de cette dynamique autoritaire :

➡️ L’homme qui avait traité Gérald Darmanin de « violeur » condamné pour « outrage »

Décembre 2020. L’homme qui avait traité le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, de « sale violeur » en juillet lors d’une cérémonie a été déclaré coupable d’outrage par le tribunal correctionnel de Rouen, annonçait lundi 14 décembre dernier son avocate, Chloé Chalot. Il a été déclaré coupable et doit s’acquitter de cent jours-amende à 15 euros, soit 1 500 euros. Si ce n’est pas payé, ce sera cent jours de prison. Depuis, Mediapart a publié des révélations accablantes pour le ministre Darmanin, ne laissant aucune place au doute. Des éléments qui feraient tomber un gouvernement dans la plupart des pays

➡️ De la prison avec sursis pour avoir traité Lallement de « fasciste »

L’avocat Juan Branco vient de faire savoir qu’un militant Gilet Jaune sans casier judiciaire, M. Espic, a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  3 mois de prison avec sursis pour avoir dĂ©noncĂ© les « dĂ©rives fascistes » du PrĂ©fet Lallement dans un mail destinĂ© Ă  dĂ©clarer une manifestation. Cette condamnation a eu lieu suite Ă  la plainte du prĂ©fet Lallement lui mĂŞme, et Ă  une vaste enquĂŞte. Le parquet avait mĂŞme demandĂ© 6 mois de sursis. Une procĂ©dure baillon comme il y en a de plus en plus. Pour rappel en novembre 2017, le maire de Bordeaux demande au tĂ©lĂ©phone Ă  un ancien ministre de la justice « Dis-donc, il parait qu’on m’envoie un nazi ? », en apprenant que Didier Lallement est nommĂ© PrĂ©fet de Gironde. Le prĂ©fet va-t-il aussi poursuivre un ancien Premier Ministre ?

Ces procédures rappellent aussi la répression ahurissante de plusieurs personnes ayant déployé des banderoles sur leurs maisons avec le mot « macronavirus » au printemps dernier : arrestations à domicile puis garde à vue en plein confinement.

Alors n’oubliez pas, ne dites surtout pas que Darmanin est un violeur et Lallement un fasciste. Ne l’Ă©crivez pas sur les murs, ne le dites pas Ă  vos amis, et surtout ne le pensez pas !

Sources :
https://www.lemonde.fr/…/l-homme-qui-avait-traite-darmanin-…
https://twitter.com/anatolium/status/1356723639689830400