đŸ’„ ESPAGNE ET GRÈCE : ÉMEUTES POUR LA LIBÉRATION DE PRISONNIERS POLITIQUES

âžĄïž CATALOGNE : DEUX SEMAINES DE RÉVOLTE – Un rappeur catalan de 32 ans, Pablo HasĂ©l, a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  neuf mois de prison ferme, suite Ă  plusieurs tweets et textes dĂ©nonçant le roi Juan Carlos 1er impliquĂ© dans des scandales ou les violences policiĂšres, notamment Ă  l’encontre les migrants et des manifestants. Une « apologie du terrorisme » et une « insulte contre la Couronne » selon la justice espagnole. Des manifestations massives et des affrontements ont lieu presque tous les soirs Ă  Barcelone et dans de nombreuses villes, depuis quasiment deux semaines maintenant. Dans les cortĂšges, les slogans exigent la libertĂ© pour HasĂ©l, mais ils dĂ©noncent aussi la situation sociale de plus en plus catastrophique pour les travailleurs et travailleuses, la jeunesse et les secteurs populaires. La rĂ©volte est montĂ©e d’un cran ces derniers jours, avec des banques et des camions de police visĂ©s par des cocktails molotov.

âžĄïž GRÈCE : SOUTIEN À UN MILITANT EN GRÈVE DE LA FAIM – Des milliers de personnes sont descendues dans les rues d’AthĂšnes lundi 1er mars en soutien Ă  Dimitris Koufontinas, un ancien membre du groupe d’extrĂȘme gauche grec « 17 novembre ». Ce prisonnier est en grĂšve de la faim en prison depuis plus de 50 jours, et est dĂ©sormais en train de mourir derriĂšre les barreaux, puisque les autoritĂ©s le laissent dans un Ă©tat critique proche du coma. Le gouvernement ne veut toujours rien savoir. PrĂ©tendument garante de la constitution et des droits fondamentaux, la prĂ©sidente ne rĂ©pond plus, malgrĂ© les dizaines de milliers de messages et de signatures qui lui ont Ă©tĂ© adressĂ©s. De nombreuses attaques ont eu lieu un peu partout en GrĂšce, contre des symboles du pouvoir. Patrouilles de police en flammes et manifestations massives, comme en Catalogne.

D’un bout Ă  l’autre de l’Europe et dans le reste du monde, les colĂšres grondent contre les RĂ©gimes autoritaires qui enferment et brutalisent.

đŸ“· La premĂšre sĂ©rie d’images vient de Catalogne, les suivantes de GrĂšce.