Samedi 6 mars : résistances printanières en Loire-Atlantique


Grand soleil à Nantes et alentours ce samedi, pour deux mobilisations festives


Dans le centre-ville, autour de 13h, des centaines de personnes se sont réunies par grappes autour d’une file de camions diffusant de la musique. Une déambulation sonore, de plus en plus dense, avec un concert ambulant et des chars décorés au cœur de la métropole.

Un discours dynamique a été prononcé au cours du défilé, qui est arrivé devant la Préfecture peu avant 18h. Certains participants se sont même baignés dans la fontaine qui a été arrêtée par la mairie. Curieuse ambiance, et l’envie évidente de partager un moment festif. Contre la répression et pour le mouvement free, la jeunesse aura une nouvelle fois répondu au rendez-vous à Nantes.

Plus à l’ouest, dans la commune de Paimboeuf, près du Carnet, où est prévue l’implantation d’une extension du port industriel sur les rives de la Loire, c’est un «Carna’ZAD» qui était organisé. Malgré les interdictions préfectorales, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées au Jardin Étoilé.

Banderoles multicolores, musique et déguisements : le cortège a démontré la détermination du mouvement à empêcher une expulsion policière de la ZAD du Carnet, imminente selon le Préfet. Un hélicoptère a survolé le cortège pendant l’après-midi. À suivre !


Images : Allan Gauvin, L’Affreux Jojo, Presse locale, NR.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.