đź”´ RACISME & IMPUNITÉ : UN AGENT QUI A TABASSÉ MICHEL ZECLER S’AMUSE DE L’AGONIE DE GEORGE FLOYD

– DĂ©shumanisation et barbarie en uniforme –

Le monde entier a Ă©tĂ© sidĂ©rĂ© et choquĂ© par l’agonie atroce de George Floyd. Sauf dans la police, oĂą visiblement ce crime fait rire des agents au racisme dĂ©complexĂ©, et certains de leur impunitĂ©. La photo de la victime dont le cou avait Ă©tĂ© Ă©crasĂ© par le genou du policier Derek Chauvin accompagnĂ©e de la phrase « quand tu dĂ©gonfles ton matelas en fin de soirĂ©e » : voilĂ  le genre de montage ignoble qui circule dans le tĂ©lĂ©phone d’un des policiers mis en cause dans le tabassage, raciste lui aussi, du producteur Michel Zecler.

Pour rappel, en novembre dernier, une bande de policiers commettaient une agression caractérisée, en réunion, avec un mobile ouvertement raciste contre Michel Zecler, un homme noir, dans son propre studio. Coups, humiliations, menaces et jet d’une grenade lacrymogène à l’intérieur d’un lieu clos pour asphyxier ses occupants. Les policiers déchaînés avaient même braqué leur victime avec leurs armes à feu, ivres de violence.

C’est l’Ă©mission « EnvoyĂ© spĂ©cial » de France 2 qui a obtenu cette image lors d’une enquĂŞte journalistique. Le montage avait Ă©tĂ© publiĂ© dans un groupe de discussion privĂ©e remontant au mois de mai 2020. Un peu plus tard, au mois d’aoĂ»t, le mĂŞme policier Ă©changeait des messages avec une proche qui s’enquiert des « violences » auxquelles il est confrontĂ© : « je suis dĂ©goĂ»tĂ© que tous ces bâtards soient acceptĂ©s en France et que l’on [fasse] rien », lui rĂ©pond-il. Et, alors que son interlocutrice lui « interdit de devenir raciste », il ajoute : « Ben c’est pas du racisme mais tous les bâtards qui foutent la merde ce sont tous les mĂŞmes … »

Ce montage confirme que le nĂ©ofascisme est l’idĂ©ologie dominante dans la police. Mais aussi que les agents assermentĂ©s sont tellement certains de leur impunitĂ© qu’ils commettent des violences, s’en vantent, et Ă©changent mĂŞme des montages se moquant des victimes. Il confirme enfin que les policiers dĂ©shumanisent leurs victimes et rĂ©ifient leur corps, en particulier quand elles ne sont pas blanches : la comparaison de George Floyd avec un objet est la rhĂ©torique typique des tortionnaires fascistes.

Plus d’infos, et notamment un extrait vidĂ©o d’EnvoyĂ© SpĂ©cial, ici :

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/violences-policieres/tabassage-de-michel-zecler-envoye-special-revele-un-montage-se-moquant-de-la-mort-de-george-floyd-dans-le-telephone-de-l-un-des-policiers-mis-en-examen_4380919.html