DEUX SALLES, DEUX AMBIANCES

– PARIS, 11 Juin 2021, 23h00 –

➡️ ROLLAND-GARROS : peu avant 23h00, le speaker annonce qu’une dérogation spéciale est autorisée par l’Élysée pour que le public puisse assister à la fin du match opposant Nadal à Djokovic. La foule en délire scande “Merci Macron”. Un privilège accordé par le président en personne pour la bourgeoisie parisienne venue s’esclaffer devant deux multi-millionnaires s’échangeant des frappes dans la petite balle jaune.

➡️ INVALIDES : Au même instant, des jeunes s’étaient rassemblés pour un moment festif dans le cadre d’un appel lancé sur les réseaux sociaux. Dès le début du couvre-feu, les forces de l’ordre ont noyé abondamment la Place des Invalides de gaz lacrymogène avant de charger les participants.

Privilèges de caste d’un côté, répression de la jeunesse de l’autre. Illustration d’une soirée digne de l’Ancien Régime.