Nantes : gros cortèges contre le Pass Sanitaire, attaque fasciste et répression


Ce samedi 31 juillet à Nantes, contre les mesures liberticides du gouvernement :


  • Beaucoup de monde dans la rue, autant que la semaine dernière, près de 10 000 personnes
  • Deux cortèges distincts, l’un avec des fascistes, l’autre sans
  • Passage devant le CHU, soutien de certains soignants
  • La permanence LREM protégée par des forces lourdement armées, comme la préfecture
  • Gaz et altercations avec la BAC devant la cathédrale
  • Un journaliste blessé à la tête
  • Attaque extrêmement violente d’un groupe de néo-nazis Cours Saint-Pierre, à coup de barres métalliques et d’armes diverses
  • Les néo-nazis mis en fuite collectivement, puis charges policières contre le cortège
  • Un banquet empêché par les forces de l’ordre

Récit complet à suivre

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don