«Université des Mouvements Sociaux» : débat en plein air sur les violences policières à Nantes


Ce mercredi 25 août, 14h
Erratum : le débat aura lieu sur la pelouse en bord de Loire, devant l’école d’architecture et le village des luttes.


Cette semaine, une «université des mouvements sociaux et des solidarités» a lieu à Nantes, avec de nombreuses discussions. Problème : cet événement parrainé par la métropole et le département a lieu avec le Pass Sanitaire. Ce qui empêche de nombreuses personnes d’accéder aux espaces fermés, et qui semble incompréhensible politiquement en période de mobilisation contre les mesures liberticides imposées par le pouvoir.

Demain mercredi 25, le débat intitulé «Violences policières, militarisation, que faire ?» n’aura donc pas lieu dans une salle fermée, mais directement en plein air, sans Pass Sanitaire. Ce moment d’échange, qui commencera à 14h, est organisé par des blessés par la police, membres des collectifs «L’Assemblée des blessés» et «Les mutilés pour l’exemple», qui viendront témoigner et partager leurs analyses.

Ce sera aussi l’occasion de parler des pistes concrètes pour résister à l’État policier et aux armes de répression.


Rendez-vous demain, à 14H, sur la pelouse en bord de Loire, devant l’école d’architecture et le village des luttes, sur l’île de Nantes !


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.