À bas les cadences infernales !


Le procès en appel du couple Fillon a lieu en ce moment. Leur avocat a décrit la charge de travail insoutenable : Pénélope Fillon pouvait «ouvrir jusqu’à 30 enveloppes par jour».


Les titres de l'affaire Fillon

À 8 heures de travail par jour, ça nous fait des pointes à 4 enveloppes par heure. À 6 heures de travail, on monte à 5 enveloppes par heure les jours de rush ! Un travail harassant pour seulement 1,15 million d’euros. Ces cadences infernales donnent le frisson.

Rappelez-vous que Fillon, comme le reste de la classe politique, considère qu’il faut reporter l’âge de départ en retraite, augmenter le temps de travail, réduire l’allocation chômage et détruire le code du travail car «les français ne travaillent pas assez».

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.