Quand la police nantaise se déchaîne sur des adolescents


Retour en image sur la répression de la mobilisation au lycée des Bourdonnières, jeudi 13 janvier à Nantes.


Charges hurlantes, nombreux tirs de grenades, motards surexcités, usage de gazeuse dans les visages, et même une voiture de police qui fonce dans la foule ! Contre des mineurs qui luttent pour leur droit, ces individus armés et assermentés se déchaînent.

Le jeune percuté par la voiture de police est toujours choqué, une lycéenne a eu une plaie saignante au crane à cause d’un tir. Ces scènes, gravissimes, ne sont pas les premières. À Nantes, la police a déjà mutilé, blessé et arrêté de nombreux adolescent-es ces dernières années.

Qu’attendent les enseignant-es pour entamer une grève reconductible ? Où sont les syndicats ? Pourquoi la population ne se lève pas contre ces violences injustifiables contre des mineurs ? Allons-nous attendre qu’un frère ou une sœur, qu’un fils ou une fille, qu’un ou une amie soient tuées par les tabasseurs en uniforme ?

Ne nous habituons pas à ces images.


Images : @Theop_rn, Sur les terrains, NR

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.