Terreur policière sur les Champs-Élysées


Journée éprouvante samedi 12 février sur les Champs-Élysées. À l’image du régime en place.


Face aux convois de la liberté, gaz et charges en continu, de 13h à 22h. Un effectif policier gigantesque a passé la journée à terroriser toute personne présente sur l’avenue. Voitures cassées ou braquées à l’arme à feu, et parfois emmenées à la fourrière. Clients des bars, enfants, touristes gazés. Manifestant à la jambe cassée, arrêté criant de douleur, le tibia plié en deux. Blindés, passages à tabac, homme inanimé après une charge.


Le fascisme en marche.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.