Olivier Véran reconnaît que le Pass Sanitaire ne sert à rien


L’Allemagne et l’Italie «connaissent un rebond épidémique alors qu’ils ont maintenu le pass sanitaire et parfois le pass vaccinal»


Le ministre de la santé Olivier Veran était interrogé sur France Info, hier 16 mars, à propos de la levée des restrictions sanitaires. Voici ce qu’il a déclaré :

«Si vous me posez la question de savoir s’il y avait une corrélation entre le fait qu’on ait levé des restrictions et le rebond épidémique, je vous redirais : regardez l’Allemagne, regardez l’Italie. Ils connaissent un rebond épidémique alors qu’ils ont maintenu le Pass sanitaire et parfois le Pass vaccinal, qu’ils ont maintenu le port de masque dans les lieux fermés, et ils ont le même rebond que nous.»

Le même rebond qu’en France donc, malgré les Pass liberticides et les masques.

Le ministre ajoute que plus de 100.000 contaminations COVID par jour n’est finalement pas si grave. Les mêmes chiffres cet hiver étaient présentés comme apocalyptiques, et justifiaient toutes les mesures d’exception les plus autoritaires. Ce qui était vrai en décembre ne l’est plus ?

Retenez cette citation. Le gouvernement reconnaît que le contrôle numérique de la population n’a aucune valeur sanitaire d’aucune sorte. En tout cas moins de valeur que l’élection à tout prix d’Emmanuel Macron.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.